La double peine

La double peine

Après avoir dépensé l’argent public (3.9 millions € en 2010) en mettant sous une cloche de verre le collège de la Neustrie, l’Etat avait promis de déplacer le collège (mais pas le primaire, ni la maternelle) en construisant un collège tout neuf. Il était même question de déplacer le centre bourg des Couëts. Depuis rien. Le non transfert, après avoir massacré les projets de vie de milliers de personnes du Sud-Loire n’a toujours pas commencé son réaménagement. Non seulement les habitants vont continuer à subir le développement exponentiel des nuisances de l’aéroport mais en plus ils vont devoir supporter le train qui va desservir l’aéroport. Un avion toutes les trois minutes, plus un train toutes les trente minutes. C’est la double peine. Sans parler du bus prévu à « haut niveau de service ». En donnant raison aux extrémistes, à la violence, en ignorant les 179 décisions de justice, le vote des habitants, et en oubliant les milliers d’élèves qui subissent des retards d’apprentissage ainsi que la pollution dans les cours de récréation, il ne faut plus s’étonner de la défiance des citoyens et des abstentions record aux élections.

Les commentaires sont clos.