Maîtrisons le futur

Maîtrisons le futur

De nombreux progrès techniques réduisant, entre autres, la consommation des avions ont été réalisés par l’industrie aéronautique, c’est indiscutable. En premier lieu les moteurs, turboréacteurs et turbopropulseurs. Mais au fait, quelle est la différence ? Un turboréacteur, lui, fournit une poussée selon la loi élémentaire qui montre que toute action correspond à une réaction égale et de direction opposée. Bref, un turboréacteur « crache » du kérosène brûlé et de l’air brûlant. C’est ce qu’on appelle une combustion externe. Pas de pot d’échappement qui permettrait de filtrer et de nettoyer les rejets polluants. Alors qu’un turbopropulseur, lui, fournit de l’énergie qui sert par exemple à faire tourner une hélice avec une consommation de 30 à 40% inférieure. Mais les progrès ont un revers, la consommation étant « LE » déterminant essentiel du coût d’un vol, sa diminution contribue à abaisser les prix du transport aérien, et au final participe au développement du trafic. Alors merci le progrès, permettant à un plus grand nombre de découvrir le monde, mais attention à ne pas mettre en péril les populations survolées. Il y a suffisamment de zones non urbanisées pour permettre le développement de l’aviation sans interférer gravement avec la santé des habitants.

Les commentaires sont clos.