Etat des lieux

Etat des lieux

En 2019, le nombre de mouvements d’avions sur l’aéroport de Nantes-Atlantique a atteint 63.207. On note une forte saisonnalité entre l’hiver, 35% de mouvements, et l’été 65%. Ce sont, dans l’ordre, les mois de juin, juillet et septembre qui connaissent le plus fort trafic, les lundis, jeudis et vendredis. Soit 11 à 15 mouvements par heure juste les mois où l’on peut profiter de l’extérieur, (en pic, un avion toutes les 3 mn), et aujourd’hui le réaménagement prévoit de doubler les vols ? Voilà, le monde d’aujourd’hui, mais demain ? Quelle évolution doit-on envisager ? À quoi ressemblera le transport aérien à l’horizon 2040/50 ? Ce qui est sûr, c’est que l’aéroport du futur sera aussi connecté que ses passagers. L’émergence de la biométrie, du mobile et de la génération de passagers « digital native » seront opérés au sein des aéroports. À l’heure du coronavirus, l’aéroport de demain sera sans contact, le « smart aéroport ». Nous sommes, nous, collectivement quelles que soient nos différences d’âge la dernière génération ayant connu le monde d’avant internet. Nos enfants ne vivront et ne se déplaceront que dans un monde totalement numérisé. Nous sommes la dernière génération, dans l’histoire du monde, qui pourra changer les choses, une responsabilité fondamentale. Alors, inutile de vouloir faire du neuf avec du vieux, c’est à nous et surtout à nos élus, de prévoir un aéroport connecté, écologique, accessible, en un mot moderne et en dehors de toutes agglomérations.

Les commentaires sont clos.