L’art de retourner sa veste.

L’art de retourner sa veste.

Quelle ironie que la consultation ait été hébergée sur le site du Ministère de la transition écologique, sous le nom de domaine « developpement-durable.gouv.fr ». Confier le suivi du dossier à Mme Wargon dont le titre est : « ministre déléguée représentante d’intérêts » est franchement un mépris envers la population de la sixième ville de France. Nous n’avons même pas droit au ministre chargé des transports. Ce gouvernement, après s’être opposé à la décision de transférer la plateforme aéroportuaire de Nantes-Atlantique, a demandé à ses services de la DGAC de se ridiculiser. En effet il lui a demandé de légitimer un réaménagement de Nantes-Atlantique à 15 millions de passagers, alors que ces mêmes services expliquaient jusqu’en 2016 la mise en danger des populations au-delà de 3,6 millions de passagers. Le tout justifié par le contexte particulier de l’orientation de la piste de Nantes-Atlantique dans une zone urbanisée ! Présenter un PPBE, non pas par souci de protection des populations, mais pour légitimer la décision du gouvernement actuel, est un rétropédalage insultant pour tout un chacun.

Les commentaires sont clos.