La paranoïa des avions pollueurs

La paranoïa des avions pollueurs

Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs. Il faut leur révéler les données de l’’industrie maritime qui démontrent que les 40 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’automobiles (12% de CO) et des 26.000 avions (1,9% de CO²) de la planète. Ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines (délocalisées) brûlent aujourd’hui, chacun, 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe. Ces 40 navires font partie d’une flottille de 100.000 navires qui sillonnent les mers. Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France, sans parler du numérique (3% en 2016) en progression exponentielle. Pour compléter cette petite fable, le domaine agricole consomme en moyenne 10 litres de fuel par hectare. Finalement traquer le CO² c’est bien, mais les nuisances générées par un aéroport en « ville » ? Alors là, plus personne. De là à penser qu’on veut nous laver le cerveau !

Les commentaires sont clos.