Surtout ne pas décrocher !

Surtout ne pas décrocher !

Pour un avion décrocher, c’est perdre brusquement sa « portance ». L’appareil tombe alors comme une pierre. Ce phénomène survient lorsque la vitesse (pour un avion de ligne) tombe en dessous de 150 km/h, ce qui peut se produire, en approche à l’atterrissage (ex : fort vent arrière). C’est un problème d’écoulement de l’air sur la partie supérieure des ailes (l’extrados) qui doit être plus rapide que sur la partie inférieure (l’intrados). Si l’avion vole en dessous de cette vitesse, dite de « décrochage », une alarme retentit, et l’appareil effectue automatiquement un piqué en remettant les gaz pour reprendre de la vitesse. On a beaucoup parlé récemment du système anti-décrochage du Boeing 737 MAX qui est à l’origine des deux crashs (Lion Airet d’Ethiopian Airlines). Le système « anti-décrochage » défaillant de l’avion, a entraîné une action à piquer, fatale, qui a fait 346 victimes. Les pilotes n’ont pas réussi à reprendre la main. Il n’est pas question ici d’être alarmiste ni de vouloir faire peur, mais simplement de souligner que rien n’est parfait et qu’un accident reste toujours une possibilité. Mais la solution est très simple, il suffit pour cela d’interdire les vols au-dessus des agglomérations !….

Les commentaires sont clos.