Réalignement : le survol en plein cœur de Nantes, dès 2022

Réalignement : le survol en plein cœur de Nantes, dès 2022

Qu’est ce qui va changer ? Deux éléments vont bouleverser l’environnement des Nantais. En effet, la pose d’un ILS (Instrument Landing System), qui permet aux avions de se poser par tous les temps, va, d’une part permettre une augmentation du nombre d’atterrissages, mais surtout changer la trajectoire en autorisant le survol du centre historique de Nantes. Cet ILS, qui doit être installé dès le premier trimestre 2022, est un système qui concentre les avions dans un seul couloir à la verticale du centre-ville. C’est l’annulation de la dérogation de trajectoire accordée en attendant la construction de NDDL et qui estimait à l’époque que le survol de l’agglomération nantaise était dangereux ! Qui bizarrement aujourd’hui ne pose plus de problème. Un mensonge parmi tant d’autres …

Tout au long de la phase d’approche, les avions sont pris en charge par les contrôleurs aériens qui les alignent les uns derrière les autres dans l’axe de la piste en vue de l’atterrissage. Une droite rectiligne entre La Beaujoire, la tour de Bretagne et la piste d’atterrissage. Comme on peut le voir sur le dessin qui représente la descente, les hauteurs sont extrêmement basses et ce type de pollution, inconnue des Nantais, va devenir très prégnante sur l’agglomération. Une des réponses du « réaménagement » est qu’il suffit de déplacer le centre des Couëts et le collège de la Neustrie. Ben voyons ! Mais pas de réponse encore quant au centre de Nantes.

Est-il prévu de le déplacer aussi ?

Simulation de survol des nouveaux quartiers de Nantes dès 2022

Les commentaires sont clos.