Enfin, un préfet qui respecte la règlementation !

Enfin, un préfet qui respecte la règlementation !

C’est une première en France : la préfecture de l’Orne va ordonner la suspension du parc éolien d’Echauffour près de l’Aigle, en service depuis près de deux ans, et qui dépasse le volume acoustique autorisé de 10 décibels. « On n’est pas des anti-éoliens, des opposants, on n’est pas dans l’idéologie, on n’est pas dans la politique » précise le représentant des riverains de la zone éolienne Fabrice Ferreri, « on est juste des riverains et des citoyens français qui souhaitons dormir la nuit et sortir dans la journée sans être pollués par ce bruit infernal ». Mais nos maisons sont invendables, vous ne pouvez plus partir, vous êtes dans une prison, vous ne pouvez plus dormir. « Depuis l’installation on a vécu trois mois d’enfer avec comme des bruits d’avions qui passent au-dessus de la maison ».

Christine Royer, sous-préfète d’Argentan explique : « nous avons pu constater qu’il y avait dépassement des seuils réglementaires, (10 dB) et ces dépassements induisaient dans la population un grand émoi, une forme de souffrance et nous avons acté le principe de cette suspension ».

Alors quand allons-nous bénéficier à Nantes du même traitement sachant que l’OMS indique une limite à 40 dB au-dessus de laquelle la pollution est inacceptable ?

Les commentaires sont clos.