Nouvelle étude sur l’avenir du transport aérien

Nouvelle étude sur l’avenir du transport aérien

Elle révèle tout d’abord que les Français ont toujours autant envie de prendre l’avion. Ainsi, 61% des Français comptent prendre l’avion au moins une fois dans les 12 prochains mois, ce qui est quasi-équivalent aux 63% de 2019. En revanche, si le nombre de Français prenant l’avion devrait être relativement stable, le nombre total de trajets effectués devrait probablement baisser du fait d’une réduction du nombre des vols. L’attentisme de la part de 55 % des futurs passagers aériens est de six mois, ou plus, avant de reprendre l’avion. Concernant les destinations envisagées par les Français dans les 12 prochains mois, on note le retour de l’Europe comme destination principale (71%) suivie de la France métropolitaine (61%) et de l’Outre-Mer. Enfin, l’analyse met en lumière plusieurs mesures incitatives comme par exemple, la possibilité offerte par les compagnies aériennes d’annuler ou d’échanger sans justification les billets. Les mesures sanitaires sont aussi très appréciées par les passagers, mais les quarantaines à l’arrivée sont plutôt un frein aux déplacements futurs. Or, si les Français ont encore envie de voyager et de prendre l’avion, leurs intentions de voyages restent freinées par l’incertitude. La reprise durable du trafic aérien ne pourra donc être possible que si les gouvernements, les compagnies aériennes et les aéroports collaborent de façon à mettre en place des mesures fortes pour rassurer les Français et les convaincre qu’ils peuvent réserver en toute confiance leurs billets d’avion. L’avenir nous le dira.

www.chaire-pegase.com

Les commentaires sont clos.