N’en déplaise aux « Dieselgates » et autres « fake news »

N’en déplaise aux « Dieselgates » et autres « fake news »

Selon les révélations du nouveau rapport sur l’état de l’environnement du ministère de la transition écologique, les émissions polluantes ne proviennent pas que des transports. La preuve ? Au printemps dernier, alors même que la majorité de la population était confinée et que le trafic routier et aérien étaient réduit comme peau de chagrin, la France a connu des pics de pollution. Incroyable ! En cause, et c’est le ministère qui le dit ! l’épandage agricole massif source importante de particules fines, mais également de fumées liées au chauffage domestique et …. au vent qui a apporté des particules émises par nos voisins ? Bref, la France ne fait pas figure de bon élève au niveau européen, à cause de facteurs combinés. Il est vrai que, concernant les transports, le parc de vieux véhicules diesels (sans filtre à particules) est important dans notre pays en raison de décennies d’incitations fiscales, ainsi que le trafic aérien qui lui est en constante augmentation (sauf en ce moment). Nous sommes un pays agricole qui glisse vers un usage de méthodes intensives et donc polluantes. Mais nous ne sommes pas les seuls, la quasi-totalité des pays de l’Union européenne dépassent régulièrement les recommandations européennes, que ce soit sur le dioxyde d’azote ou les particules fines. Ce qui, évidemment, ne nous exonère en rien.

Source : https://www.ecologie.gouv.fr/nouveau-rapport-sur-letat-lenvironnement

Les commentaires sont clos.