Silence, profitez !

Silence, profitez !

J’entends à gauche, à droite : Alors vous êtes contents, il n’y a plus d’avions ! Comme si on y était pour quelque chose. Mais attention, les adhérents du Coceta ne sont pas contre les avions. Nous sommes contre un aéroport en milieu urbain, ce n’est pas du tout la même chose. Alors oui, il n’y a presque plus d’avions, et désolé, on en profite, même si l’on sait que cela ne va pas durer. Le philosophe disait, « vivre pleinement le présent, c’est se sentir vivant ». Dans notre société, où on est sans cesse agressés par notre environnement, tendus vers ce que l’on voudrait et où on ne s’émerveille plus de ce que l’on a, il faut savoir « apprécier l’instant ». Evidemment, pour les confinés, même s’il ne fait pas 30° et si on ne mange pas sous le store banne, on en profite quand même. Ouvrir grand les fenêtres (Covid oblige), et apprécier le bonheur de ce quasi silence, c’est du savoir vivre. Et la nuit, on récupère enfin. Alors, profitez !

Les commentaires sont clos.