Un futur CHU sous les avions en phase d’atterrissage ?

Un futur CHU sous les avions en phase d’atterrissage ?

La Commission d’enquête publique a donné un avis favorable au permis de construire du futur CHU, sur l’île de Nantes. C’était le feu vert attendu pour le lancement du plus gros chantier de France. L’île de Nantes avait été choisie, en particulier, parce que Nantes-Atlantique devait être délocalisé. Julie Laernoes indique : « avoir appris dans la presse la cession du foncier dédié au projet ». Les opposants déclarent : « on va construire un hôpital au seul endroit où il ne faudrait pas en mettre un, soulevant les problématiques d’inondation et surtout des avions en phase d’atterrissage. Au final chacun devra assumer ses choix.

Si le CHU doit rester sur cette île, il faudra transférer l’aéroport au plus vite. Un aéroport urbain c’est inhumain.

Les commentaires sont clos.