Communiqués de presse

Communiqués de presse

Le 5 mars 2019, le COCETA interpelle les élus Nantais au sujet de leur faible engagement dans une lettre ouverte : lettre ouverte

Le 26 février 2019, le COCETA informe sur la création de son antenne des Sorinières le 27 février 19h30 salle Hyppolyte Derouet

Suite à l’invitation de la Mairie de la Commune Les Sorinières et de nombreuses sollicitations des Soriniérois, le COCETA (COllectif des Citoyens Exposés au Trafic Aérien) organise une réunion d’information sur les conséquences de l’arrêt du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique.

A l’issue de cette réunion, nous procéderons à la création de l’antenne des Sorinières.

Ordre du jour : informations sur l’aéroport, plan de gêne sonore(PGS), campagne de mesures de bruit, actions concrètes envisageables…et fonctionnement de l’antenne.

Le 14 février 2019, suite à la rencontre de ce jour avec Monsieur Jimmy Brun, conseiller technique aux Transports du Cabinet du Président de la République et du Premier ministre,

Une délégation de quatre personnes du COCETA (COllectif des Citoyens Exposés aux Trafic Aérien) a été reçue ce jour, jeudi 14 février 2018 à Matignon par Monsieur Jimmy Brun, conseiller technique aux Transports du Cabinet du Président de la République et du Premier ministre. Lors de cet entretien ont été abordés les sujets suivants :

  • Les réaménagements de Nantes Atlantique étudiés par la DGAC en vue de la Commission National des Débats Publics
  • La volonté des riverains à ajouter la motion de transfert à la concertation

M Brun nous a confirmé la volonté du Gouvernement actuel de ne travailler que sur une des cinq options du réaménagement de la plateforme aéroportuaire de Nantes-Atlantique.
Le transfert n’est donc pas envisagé par ce Gouvernement. Le dossier de référence pour ce Gouvernement reste le dossier de la médiation.

Le COCETA a exprimé son étonnement à ne pas tenir compte des recommandations des médiateurs qui avaient préconisé un transfert de cette plateforme à partir de 9 millions de passagers annuel (évaluation initialement prévue par eux en 2040, et qui sera finalement atteinte dès 2023).

Le Conseiller aux transports nous a confirmé que la DGAC était bien missionnée pour travailler avec la même intensité sur les cinq scénarii de réaménagement de la plateforme.

D’autre part, il nous a aussi précisé qu’il serait vigilant sur la véracité des données chiffrées du trafic de Nantes Atlantique, à exploiter pour l’analyse du dossier.

Le COCETA a dénoncé les analyses chiffrées erronées utilisées dans le rapport des médiateurs. Il s’engage à fournir à Monsieur Jimmy Brun, les révélations du médiateur Michel Badré faites postérieurement à la remise du rapport. Celles-ci confirment, en effet, que les chiffres fournis par la DGAC étaient très largement sous-estimés (de l’ordre de 4 fois) et remettant donc totalement en cause les conclusions du rapport.

Le COCETA, suite à sa rencontre du 13 février 2018 avec la DGAC, a informé le conseiller aux transports que le PEB (Plan d’Exposition aux Bruits) utilisé dans ce même rapport n’avait pas été réalisé par les services compétents de la DGAC. Ceci explique pourquoi les associations n’ont jamais eu de retours probants de la DGAC.

Rappelons que ce rapport a servi de base à la prise de décision de ce Gouvernement, de non-transférer Nantes-Atlantique.

Pour toutes ces raisons, le COCETA continue à se battre pour un transfert de Nantes-Atlantique, la seule alternative crédible pour préserver la vie des Nantais.

Le 11 janvier 2019, Vinci publie son communiqué de presse bilan annuel 2018 : CPVINCI_VA_TraficQ4_190111_VF

Nantes Atlantique, la meilleure progression 2018 des grands aéroports français
Trafic en augmentation de 13%, autour de 6,2 millions de passagers accueillis, 710 000 passagers supplémentaires par rapport à 2017.
14 ouvertures de lignes comme Hambourg, Tel Aviv, Édimbourg, Séville, Pula…, portant à 106 le nombre total de destinations directes.

Pour 2019, en avril, 20 NOUVELLES LIGNES ANNONCÉES À CE JOUR
EASYJET  : Grenade, Rome, Bilbao, Marrakech, Copenhague, Tenerife, Dubrovnik, Bastia
RYANAIR : Bordeaux, Malte, Naples, Manchester, Valence
TRANSAVIA : Tunis, Mykonos, Palerme, Santorin, Budapest, Copenhague
VOLOTEA  : Tanger

Le 6 décembre, le COCETA invite les riverains de Nantes Atlantique à ses permanences. Venez participer à la saisine de l’ACNUSA : COMMUNIQUE DE PRESSE DU COCETA le 6 Déc 2018

Le 25 novembre 2018, parution du montant de l’indemnisation du concessionnaire AGO suite à l’abandon NDDL. L’ACSAN dénonce le dépassement du chiffrage à 1 milliard € précédemment annoncé : ACSAN communiqué presse 25-11-2018

Le 13 octobre 2018 Droit de réponse à l’interview de Mme Klein Ouest-France du 12 octobre 2018.
Le représentant de l’état exprime dans cet article que les riverains de l’aéroport utilisent la violence à la limite du lynchage.

Le 11 octobre 2018, Forte mobilisation pour la première réunion publique de l’antenne COCETA -Bouguenais.
Vinci publie la fréquentation de ses aéroports. +14,2 % d’augmentation des passagers sur Nantes-Atlantique au 30 septembre 2018 sur 12 mois glissants : CPVINCI_Airports_Résultats_trafic_Q3 2018_VF_def

18 Septembre 2018 Le COCETA exprime sa colère suite à la présentation aux élus par la DGAC de ses propositions concernant le réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique.
En relation, la publication dans le journal Ouest France du 19 septembre 2018 d’un article de Arnaud Wajdzic relatant la présentation de la DGAC.

31 Août 2018 Face aux prévisions de trafic 2018 de Nantes-Atlantique irréelles écrites par la DGAC, le COCETA fait de l’humour en annonçant la fermeture de l’aéroport les 2 derniers mois de l’année 2018.
Ces prévisions permettent à la DGAC de minimiser l’impact du bruit dans le projet d’actualisation du Plan de Gêne Sonore.
Le PGS définit la zone géographique dans laquelle les habitants peuvent prétendre à un financement des travaux d’isolation phonique.

28 Août 2018 Le COCETA prend acte de la démission de Nicolas Hulot.

28 Août 2018 Le communiqué des Ailes pour l’Ouest concernant le départ de Nicolas Hulot


Les commentaires sont clos.