Témoignages

Témoignages

Bernard AUZAC – 82 Montauban

Bien que très loin de votre région (Montauban 82), je ne peux que compatir avec vous sur la trahison du gouvernement sur NDDL.

A 200% de votre avis sur ce projet.

J’ajoute le mien bien qu’étant un non spécialiste:

Le transfert était le seul projet viable: la zone humide y est très réduite et n’a rien avoir avec celle du lac de Grand Lieu, et puis de toutes façons elle était programmée. Nous avons accueilli chez nous un agriculteur qui a déjà été indemnisé dans notre région, où il a repris une ferme.

Quid du lac de Grand Lieu, plus grande réserve naturelle de l’Europe de Ouest avec un agrandissement des pistes et un accroissement inéluctable des nuisances sonores ?C’est à croire que les écolos sont aveugles, ou bien ont des œillères.

J’en termine  et il aurait fallu commencer par cela : le désarroi des personnes qui habitent dans la partie jouxtant le lac : quel gâchis.

Ainsi donc, pour quelques grenouilles et crapauds à Notre dame des Landes, on va entrainer des dégâts irréversibles. Oui NDDL était la seule option.

Et que dire aussi des dizaines de chevelus, marginaux de tout genre, étrangers à la région pour la plupart, qui ne connaissent rien de rien et devant lesquels l’Etat s’est rabaissé.

 

 

Marcel SAOS  –

De tout cœur avec vous, où est la démocratie ? vous avez raison il faut être hors la loi pour avoir raison,  à suivre … nous sommes scandalisé, nous avons atterri à Nantes pour voir que l’on passe près des habitations.

 

Stéphanie HOUGARD – 44 Saint André des Eaux

Nous sommes très en colère par rapport à la décision du gouvernement et à ce qui nous attend, puisque non seulement nous n’avons pas d’aéroport malgré notre vote mais en plus j’entends ce matin que ces « terroristes » de la ZAD ne comptent pas partir. Nous nous sentons trompés et nous allons envoyer à l’Elysée nos cartes d’électeurs. Je trouve très grave ce qui s’est passé hier pour la démocratie, pour notre avenir et celui de nos enfants. Je pense que nous devons, la Loire Atlantique réagir ! Nous vivons ici en ayant acheté un terrain, nous avons fait des prêts, nous travaillons, nous entreprenons (je suis responsable d’une entreprise), nous payons tout (taxes, impôts, écoles ….) et aujourd’hui on donne raison à ces gens qui cultivent on ne sait quoi, détruisent routes, infrastructures, agressent, coupent des routes, trafiquent, ne paient aucune charge …. Je suis écœurée et je me tourne vers vous politiciens que vous soyez de droite ou de gauche pour qu’ensemble nous réagissions, je ne peux pas supporter qu’on rester là sans rien faire!

Merci de votre attention.

 

Françoise CROGUENNEC AUBIN – 76 Le Havre

En temps qu’ancienne habitante de ST AIGNAN, je me sens particulièrement concernée par l’avenir de notre région, de ST AIGNAN DE GRAND LIEU et du lac de GRAND LIEU.

 

 

Dominique GEFFARD – 44 Bouaye

Suite aux derniers événements de l’annonce NDDL,et devant l’horreur de l’annonce d’EDOUARD PHILIPPE,devant ce dénie de démocratie,donner raisons à une minorité violente. Je ne peux pas rester devant ce genre de situation sans bouger.

 

Le gouvernement a donné raison à des gens qui ne protègent pas la nature, ne protègent pas un lac classé, des gens qui ont condamné nos enfants par le bruit et la pollution………….non ce n’est pas possible !

Je veux bien être adhérent actif à votre association je suis de Bouaye mais aussi de SAINT AIGNAN DE GRAND LIEU……..

 

Jean-François PAITEL – 44 Nantes

Nous sommes un couple de Nantais qui souhaitons brûler en public devant la Mairie de Saint-Aignan, face aux médias samedi prochain, nos cartes d’électeurs par solidarité avec vous.
L’envoi à l’Elysée nous semble trop discret.
Il faut du spectaculaire !!!
Nous passerons peut-être pour de mauvais perdants… Notre démarche sera considérée comme trop symbolique, et l’on sait combien aujourd’hui le symbolique ne fait pas le buzz !!!
Qu’importe il faut s’exprimer

 

 

Jacques PITIOT – 44 Pornic

J’ai appris comme beaucoup de monde cette décision stupide de stopper le projet; je compte rendre ma carte d’électeur en signe de protestation car je me sens doublement floué; depuis 40 ans je participe a la tenue d’un bureau de vote et cesserait maintenant cet engagement.

A plusieurs sur PORNIC nous sommes prêt à le faire, et pensons la renvoyer a notre Mairie de domicile et alerter le député de notre secteur.

Pour ce geste peut être symbolique en étant plus nombreux l’impact sera plus important.

 

Martine DONET –  49 Le Puiset Doré

Je ne pourrais me rendre à la manifestation samedi matin, mais sachez que je soutiens votre initiative et toutes celles qui suivront.

Devant le peu de considération vis-à-vis des électeurs, devant le déni de toute démocratie, devant  ce snobisme affiché vis-à-vis des élus de notre métropole, je ne peux que renvoyer ma carte d’électeur. Je souhaitais le faire en l’adressant à l’Elysée, mais je pense que le fait de regrouper les cartes comme vous le préconisez sera plus fort et plus symbolique.

C’est pourquoi, je me propose de vous l’adresser.

Pour l’anecdote, mon mari est âgé de 68 ans, il est né et a vécu une partie de sa jeunesse à La Paquelais, il se souvient qu’étant scolarisé en maternelle et primaire, il se rendait avec le mari de son enseignante défricher cette fameuse ZAD pour pouvoir jouer au football. Déjà, à cette époque, les terrains étaient abandonnés dans le but de l’aéroport, donc voilà déjà 60 ans, les « locaux » étaient préparés à cet aménagement.

De tout cœur avec vous, soyez assurés de mon soutien.

 

Elisa  – 11 ans –  44 Saint-Aignan de Grand Lieu – (elle a écrite seule ce mot manuscrit, remis au cabinet de la ministre des Transports, le samedi 27 janvier 2018)

« Bonjour Madame la Ministre . J’ai appris à l’école la démocratie et l’importance du droit de vote. Les personnes ont voté OUI pour que l’aéroport aille à NOtre dame des Landes et vous avez pas respecté le vote. Ça veut dire que quand je serais grande et que j’irais voté vous ne respecterez pas la majorité. ELISA 11 ans j’habite à St Aignan et je signe aussi pour mon petit frère de 8 mois et mon grand frère de 13 ans.  »

 

Tony C.  –  44 Saint-Aignan de Grand Lieu

Monsieur le Président de la République,

pour n’avoir pas respecté le vote démocratique,

pour n’avoir pas écouté les décisions juridiques,

pour n’avoir pas considéré les 70 000 habitants victimes de nuisances sonores,

pour avoir oublié écologiquement la zone NATURA 2000, la loi Littoral, notre réserve ornithologique du Lac de Grand Lieu

pour avoir cédé face à la menace violente des zadistes.

pour n’avoir pas pris le risque politique de perdre N. Hulot, trop populaire pour vos électeurs,

je vous remets ma carte électorale qui n’a plus d’utilité aujourd’hui !

 


Les commentaires sont clos.